Migration d'un data center : un guide complet

Vous recherchez une aide plus personnalisée, ou vous êtes prêt à commencer ? Contactez-nous, ou visitez notre suite de produits de conformité numérique pour en savoir plus.
 
 

Migration de data center : un guide complet

 

À mesure que les entreprises se développent, elles finissent par atteindre un point où leurs solutions existantes en matière de données ne peuvent plus répondre à leurs besoins. Qu'il s'agisse d'augmenter la capacité pour le lancement d'une nouvelle application ou d'accéder à plus d'options de connectivité, il y a souvent quelque chose qui pousse les entreprises à envisager la migration de leur data center vers un nouvel environnement.

 

Si votre organisation a atteint ce seuil, vous aurez à effectuer des modifications de votre business plan afin de l'adapter à la migration du data center.

 

L'infrastructure de data center vieillissante utilisée par la plupart des entreprises aujourd'hui n'est ni efficace ni suffisante. Elle ne dispose pas de la puissance nécessaire pour traiter les données volumineuses ou les stocker. Votre infrastructure de réseau informatique doit favoriser votre entreprise, et non limiter son activité ou sa capacité à innover.

 

Votre organisation a besoin d'une infrastructure qui amplifie et sécurise les données que vous collectez pour conquérir de nouveaux territoires, obtenir un avantage concurrentiel ou survivre dans le secteur. Le succès de la migration du data center permet à votre entreprise d'améliorer sa productivité, son efficacité et son agilité.

 

De plus, en déplaçant vos charges de travail croissantes vers une plateforme moderne, vous pouvez :

 

  • Évoluer et vous développer efficacement
  • Prendre en charge plus de demandes commerciales
  • Tirer parti des opportunités du marché
  • Transformer votre organisation en une entreprise axée sur le numérique
  • Renforcer la relation client
  • Améliorer vos résultats

 

Dès lors que vous avez décidé d'effectuer la migration de votre data center, l'étape suivante est la mise en œuvre.

 

Qu'est-ce que la migration du data center ?

 

Une migration (ou déplacement) de data center fait référence au processus de déploiement et de transfert de votre environnement d'exploitation de data center existant vers un autre (emplacement ou infrastructure informatique). Il s'agit d'un processus complet qui nécessite une planification systématique et le déplacement de votre data center vers un nouveau site, de nouvelles installations ou une nouvelle infrastructure informatique.

 

La migration nécessite la relocalisation logique et opérationnelle d'un data center avant son déplacement physique ou virtuel vers un nouveau site. Dans le cas des utilisateurs finaux, il s'agit de l'adoption de plateformes cloud ou gérées au profit d'installations de data center standards ou internes.

 

Afin de réussir la migration, vous devez préalablement vérifier les éléments suivants :

 

  • La nouvelle installation ou infrastructure répond ou dépasse les prévisions de besoins futurs.
  • Elle est compatible avec les applications et les solutions actuelles.
  • Vous avez effectué un test de migration afin d'assurer un transfert sans heurt.
  • Vous avez inclus des phases de planification et de validation approfondies.
  • Le transfert et la gestion du calendrier et des workflows de votre personnel afin de garantir un impact minimal sur les activités actuelles.

 

Est-il temps d'effectuer la migration de votre data center ?

 

Pour répondre à cette question correctement et dans les délais, vous devez vous tenir informé des performances du data center de votre entreprise. Si ce n'est pas déjà le cas, les résultats peuvent vous surprendre, car vous sous-exploitez peut-être considérablement les ressources de votre infrastructure. Il se peut également que vos dépenses soient trop importantes pour un système qui ne répond pas aux normes de conformité ou de sécurité de votre secteur d'activité, ni aux besoins de votre entreprise.

 

Actuellement, les systèmes existants freinent de nombreuses entreprises, et la plupart d'entre elles ne le savent pas. Un rapport d'enquête Insight a montré que 64 % au moins des professionnels de l'informatique interrogés dans de grandes entreprises considèrent l'infrastructure informatique existante et la technologie obsolète comme l'obstacle le plus important à la transformation informatique. Et 51 % pour cent des personnes interrogées ont révélé qu'elles abandonnaient ou retardaient leur programme de transformation en raison de défis imprévus.

 

Le coût de la technologie ne se traduit pas seulement en dollars. Il s'agit également d'arrêts de l'activité, de stress inutile et de ralentissements de la productivité.

 

De plus, en ce qui concerne la sécurité, les entreprises sont pratiquement sans défense malgré de lourds investissements dans la protection des données et les systèmes de sauvegarde. Il est de plus en plus difficile de protéger des technologies et des outils vieillissants contre des cybermenaces sophistiquées.

 

Les vulnérabilités aux cybermenaces affectent l'ensemble des organisations. Les anciens systèmes obligent le personnel informatique à consacrer plus de temps et d'énergie à la protection de l'infrastructure qu'à la croissance de l'entreprise. De plus, si ces systèmes tombent sous des attaques, les entreprises se retrouvent confrontées à des coûts importants, des opérations retardées, des problèmes de restauration et à une perte de confiance de la part des parties prenantes.

 

Donc, est-il temps d'effectuer la migration de votre data center ? Si vous vous en inquiétez ou si vous rencontrez l'une des réalités mentionnées ci-dessus, la réponse est oui.

 

Vous devez vous assurer que votre entreprise emprunte la voie d'un véritable changement informatique. Pour ce faire, vous devez comprendre quelles plateformes et mises à jour dont vous avez besoin, ainsi que leur impact sur votre entreprise.

 

Étapes de la migration d'un data center

 

  1. Sélectionner l'infrastructure informatique appropriée

 

Il existe plusieurs plateformes technologiques de data center, chacune ayant ses avantages. Il est donc essentiel de trouver le juste équilibre entre coût, performance et flexibilité. Allez-vous migrer entièrement vers le cloud, rester sur site ou adopter une approche hybride ?

 

Choisissez votre solution en fonction des besoins actuels et futurs de votre entreprise. Selon votre environnement commercial spécifique, il peut être plus judicieux d'opter pour une stratégie multiplateforme qui vous permet de tirer parti des avantages de plusieurs options d'infrastructure.

 

Vous trouverez ci-dessous une analyse des plateformes de migration de data center possibles :

 

  • Cloud : Une migration de data center vers le cloud vous permet d'optimiser votre écosystème technologique pour des performances améliorées. Un système cloud diversifié peut aider votre organisation à rationaliser sa gestion et à gagner en interopérabilité après avoir associé vos charges de travail à la plateforme appropriée : privée, publique ou hybride.
  • Traditionnelle (sur site) : La migration vers un data center interne modernisé vous permet de sécuriser vos données sensibles sur site et de mieux les contrôler. De plus, votre entreprise reste agile grâce à des plateformes capables de prendre en charge les charges de travail les plus récentes.
  • Convergée : La conversion en infrastructure convergée vous permet de minimiser l'encombrement de vos données. Elle traite le stockage des données, l'ordinateur et le réseau comme un système unique, ce qui simplifie la gestion. Elle offre également la possibilité d'utiliser différents composants, ce qui facilite l'évolution, le remplacement des pièces ou la réparation du système.
  • Infrastructure hyperconvergée (HCI) : La HCI est idéale pour des systèmes de petite infrastructure avec des charges de travail légères. Le cas échéant, elle vous permet d'évoluer et offre une grande efficacité avec un faible encombrement. La plateforme intègre plusieurs composants en une seule unité et est fournie entièrement préconfigurée pour un déploiement rapide.

 

Une entité expérimentée peut vous aider à déterminer quelle infrastructure informatique correspond le mieux à vos besoin en matière de données et de charge de travail. Un fournisseur de services informatiques qualifié peut vous aider à élaborer le plan de migration de data center idéal afin de réduire les risques potentiels liés à la migration. Une transition fluide n'engendre que peu ou pas de temps d'arrêt, aucun impact négatif sur l'activité et protège vos données et applications tout au long du processus.

 

  1. Planifier la migration d'un data center

 

La planification est peut-être l'étape critique de toute migration d'un data center. Elle englobe plusieurs éléments, notamment l'infrastructure physique, la liste de vérification du transfert, le choix de l'infrastructure informatique appropriée et la mise en place de la gestion et du suivi projet.

 

Dans cette section, nous nous concentrerons sur l'aspect physique de la migration. Les principaux objectifs sont les suivants :

 

  • La conception : Voici quelques questions auxquelles il faut répondre ici : De quoi aurez-vous besoin pour acquérir, construire, déployer et gérer ? Quelle sera la destination ? Quand le transfert sera-t-il terminé ? Allez-vous réaliser une consolidation ? Quand manquerez-vous d'espace dans votre nouveau data center ? En règle générale, il est nécessaire d'avoir une marge de 15 à 20 % au niveau du rack pour l'extension.
  • Vérification : Une fois l'étape de conception effectuée, toutes les parties prenantes concernées (professionnels de l'informatique et entreprise) sont tenues de la vérifier. À ce stade, tout le monde s'assure de la prise en compte des objectifs et des critères de réussite pour éviter de futurs problèmes.
  • Révisions : Les révisions portent sur tous les objectifs non satisfaits et aux critères de réussite identifiés au cours du processus de vérification.
  • Examen final : Un dernier examen de l'infrastructure est nécessaire pour démarrer le développement.

 

  1. Disposer d'une liste de vérification de migration de data center

 

La mise à niveau de votre data center ne se limite pas à l'adoption de la technologie la plus récente. Il s'agit également de déterminer votre charge de travail et vos besoins pour rationaliser vos opérations et fournir un service client de qualité.

 

Le processus d'élaboration d'une stratégie et d'initiation d'un changement au sein de l'entreprise peut s'avérer compliqué, surtout lorsqu'il s'agit de déplacer l'ensemble des charges de travail et des processus. Cela nécessite beaucoup de temps, de formation et d'adhésion de la part de tous les membres de l'entreprise.

 

Vous devez évaluer vos applications, vos data center et vos dépendances pour vous aider à décider de la destination de chaque charge de travail. Une analyse complète de votre infrastructure existante est également essentielle, car elle fournit une vue d'ensemble de vos systèmes actuels, ainsi qu'une vision claire de l'orientation du projet.

 

Vous trouverez ci-dessous une liste de vérification (sans ordre particulier) des pratiques d'excellence en matière de migration d'un data center pour vous aider à planifier un transfert efficace :

  • Impliquer l'ensemble des dirigeants et des employés. Si le personnel ne se sent pas impliqué par le changement ou n'en comprend pas la nécessité, rien de véritablement significatif n'aura lieu. Par conséquent, vous devez expliquer à l'ensemble des dirigeants la nécessité d'une transformation informatique pour permettre à vos systèmes de fonctionner plus rapidement et d'augmenter la productivité à tous les niveaux.
  • Commencer par le plus simple. Une migration de data center est un processus qui peut parfois prendre des années, il faut donc procéder par étapes. Essayez plutôt de vous concentrer sur ce qui est une priorité et qu'il est possible de gérer. Commencez par les aspects du projet qui sont simples à exécuter, apportent une valeur immédiate et ont un faible coût.
  • Investir dans la formation. La transformation nécessite l'exécution de choses nouvelles ou différentes, et votre équipe informatique peut avoir besoin de se former pour pouvoir prendre en charge la plateforme mise à niveau. Elle peut ensuite se mettre au travail dès que le nouveau système est opérationnel.
  • Se concentrer sur les charges de travail. Chaque jour, les entreprises s'appuient sur des applications. Par conséquent, la migration d'un data center peut être incontournable, mais vous devez prévoir de garantir la continuité de l'activité et un temps d'arrêt minimal. Il est conseillé de créer un plan de migration de data center qui permet l'alignement des applications et autres logiciels sur les plateformes et les solutions afin d'améliorer les performances. Ne restez pas bloqué sur un seul système. Soyez flexible avec des plateformes de choix.
  • Adopter DevOps. La philosophie globale de DevOps intègre la gestion des produits, l'assurance qualité, le développement, la sécurité et les opérations en une seule approche des processus technologiques au sein de l'entreprise, c'est-à-dire de la conception et du développement à la gestion et à la prise en charge. L'approche complète et axée sur le travail d'équipe DevOps apporte à votre entreprise l'agilité dont elle a besoin.

 

  1. Réaliser la migration du data center

 

Une fois la planification et l'examen de votre liste de vérification effectués, l'étape suivante est la migration. Dans cette section, nous allons diviser la migration du data center en trois étapes.

 

  • Développement

 

À ce stade, vous construisez l'infrastructure physique nécessaire pour prendre en charge vos applications et processus d'entreprise, comme définie à l'étape de planification. Une fois la construction terminée, vous devez examiner les spécifications de chaque élément de l'infrastructure informatique pour vous assurer qu'il n'y a pas de changements de dernière minute.

 

Vous finalisez ensuite les processus de prise en charge. Ici, tous les partenaires impliqués dans la prise en charge des éléments d'infrastructure virtuelle ou physique et leurs applications associées doivent donner leur accord pour que le projet bénéficie d'un soutien et d'un feu vert.

 

La migration est le meilleur moment pour vérifier que tous vos processus de transfert et de soutien sont en place, surtout si l'on considère le coût de votre toute nouvelle infrastructure informatique.

 

Enfin, les différents propriétaires approuvent tous les aspects de la construction de l'infrastructure physique. Il s'agit d'un type de validation des droits de propriété où les propriétaires des serveurs, commutateurs, routeurs, SAN, etc. spécifiques donnent leur accord.

 

  • Validation

 

L'étape suivante est la validation, c'est-à-dire les vérifications et les ajustements nécessaires pour s'assurer que tout se déroule comme prévu, y compris en ce qui concerne les besoins en matière de réseau, de conformité, de calcul, de stockage et de sécurité. Vous êtes sur le point de déplacer vos données vers le nouvel emplacement ou la nouvelle infrastructure, il s'agit donc de votre point de contrôle final pour vous assurer que tous les détails identifiés lors de l'étape de planification ont été pris en compte.

 

Exécutez le refroidissement de l'équipement avant de commencer la migration réelle à l'étape suivante, présentée ci-dessous. Le matériel critique tel que les serveurs, les routeurs, les appliances de stockage, les commutateurs, les pare-feu, etc., devrait désormais fonctionner correctement. Cependant, vous devez vous assurer qu'après l'arrêt et le refroidissement avant la mise sous tension, ce matériel se remet en marche.

 

La vérification du refroidissement est nécessaire, car c'est pendant l'étape de validation que vous allez détecter les problèmes, ce qui vous permettra ensuite de les résoudre à cette étape ou au cours du processus de migration. Par exemple, si vous constatez que le matériel critique tel qu'un routeur ne fonctionne pas pendant la validation, vous pouvez en apporter un nouveau pour résoudre rapidement le problème.

 

  • Migration

 

Vous atteignez enfin la phase de migration, où vous pouvez déplacer vos applications et vos données vers une nouvelle infrastructure ou un nouvel emplacement de data center. Ici, vous devez vous concentrer sur le plan de migration des applications, qui fait référence à un ensemble spécifique d'étapes à suivre lors de la migration de chaque application. Les dépendances identifiées lors de la phase de détection comprennent les éléments essentiels de votre liste de vérification.

 

Vous pouvez effectuer un test de migration de toutes les applications, données et configurations de réseau pour voir si tout est prêt. Cela vous donne également une idée approximative du temps que prendra la migration. Un excellent moyen d'effectuer un test de migration est de déplacer votre sauvegarde au lieu de l'infrastructure de production. Vous pouvez également choisir de tester une ou deux applications de production. Vous pouvez mélanger et associer des éléments du test de migration en fonction du caractère critique de vos applications.

 

Enfin, effectuez la migration.

 

  1. Test et gestion post-migration du data center

 

Une fois la migration terminée, vous avez besoin d'une transition post-migration claire vers les opérations quotidiennes, y compris pour le soutien. De plus, il est préférable de mettre en place un système de surveillance et d'intervention proactif pour vous assurer que tout fonctionne comme prévu.

 

Outils de migration d'un data center

 

Il existe trois principaux types d'outils de migration de data center à envisager lors du transfert :

 

  1. Outils sur site : Conçus pour faire migrer les données et les applications au sein du réseau d'une grande ou moyenne installation.
  2. Outils en open source : Il s'agit d'outils développés et pris en charge par la communauté, qui sont gratuits ou peu coûteux.
  3. Outils basés sur le cloud : Ils permettent de déplacer les données et les applications vers le cloud à partir de différents flux et sources tels que les applications de données basées sur le cloud et sur site, les boutiques, les services, etc.

 

Défis de la migration d'un data center

 

La migration de data center présente de nombreux risques et défis liés au transfert.

 

  • Incapacité à définir des attentes temporelles réalistes pour la migration

 

L'erreur la plus courante lors d'une migration est l'absence de délais réalistes pour le processus. Le test de migration devrait vous donner une idée approximative de la durée de l'ensemble du processus afin d'éviter les surprises ultérieures et de vous assurer de la prise en compte du temps d'arrêt. Souvent, le processus de migration de la production est plus long que celui du test de la migration, car il nécessite une attention particulière et un certain souci du détail.

 

  • Tests post-migration

 

Les tests post-migration constituent toujours un défi. Néanmoins, il est judicieux d'impliquer vos clients et votre personnel afin de connaître leurs expériences opérationnelles et cartographier les choses. Avant la migration, demandez à l'équipe en charge du réseau de mesurer et de chronométrer les performances de bout en bout sur des ensembles spécifiques de transactions sur des applications critiques. Documentez les tests et réalisez-les de nouveau après le transfert.

 

  • Il y a toujours des complexités cachées

 

Vous ne connaissez probablement pas ou n'avez pas pris en compte les complexités cachées, telles que les pièces jointes du back-end aux applications critiques que vous prévoyez de déplacer. Certaines applications existantes de votre data center actuel sont peut-être plus âgées que vous. Par conséquent, il n'est jamais trop tôt pour entreprendre un inventaire détaillé avec vos clients et vos employés et tout consigner sur une base de données de type CMDB (base de données de gestion des configurations).

 

  • Interférence de la migration avec les emplois du temps

 

Il faut s'attendre à des temps d'arrêt pendant la migration d'un data center. Ainsi, commencez à informer vos équipes d'assistance et vos utilisateurs finaux que certains d'entre eux devront consacrer du temps à la mise en place d'un système de questions-réponses pour la prise en charge du transfert. Le programme peut prendre à lui seul des mois de planification.

 

  • Optimisation de la distribution d'applications fragiles (ODA)

 

Si vous utilisez des optimiseurs ou des équilibreurs de charge, vous devrez parcourir leurs couches de configuration pour apprendre gérer votre migration. Cela peut nécessiter un investissement supplémentaire pour du matériel en double non comptabilisé ou pour l'expertise technique.

 

  • Incapacité à reconnaître les interdépendances des composants de l'infrastructure du data center

 

Le plus grand défi lors du développement et de la construction du data center physique ou virtuel est la mise à niveau des différentes parties de l'infrastructure sans reconnaître leurs interdépendances. Il n'y a rien de mal à mettre à niveau certains composants critiques de votre infrastructure informatique lors d'une migration. Certains éléments, comme les nouveaux équipements réseau ou les transitions du physique au virtuel, sont faciles à mettre en place lors d'un transfert.

 

Toutefois, ces mises à niveau fractionnées ont généralement des retombées. Par conséquent, assurez-vous de mettre en évidence les interdépendances pour les mises à jour planifiées pendant les étapes de planification.

 

  • Incapacité à impliquer toutes les parties prenantes concernées pendant la planification

 

L'une des erreurs courantes de validation consiste à ne pas impliquer l'entreprise. La validation est une partie du processus de migration au cours de laquelle les équipes informatique et ingénierie réseau sont occupées à aplanir les difficultés de leurs listes de vérification. Par conséquent, s'assurer que toutes les parties prenantes concernées sont impliquées dans le processus empêche les modifications techniques imprévues ou les besoins supplémentaires ultérieurs.

 

  • Politiques intérieures

 

Le manque de communication cohérente et sans filtre tout au long du projet de migration entraîne des incohérences et des problèmes. Il est conseillé de faire intervenir une partie impartiale suffisamment puissante pour mettre tout le monde d'accord et assurer une communication fluide et rapide.

 

  • Absence de sauvegarde des données et des applications avant la migration

 

En règle générale, il convient de disposer en permanence de sauvegardes sécurisées de vos données et applications afin de garantir une restauration immédiate en cas de pertes dues à des catastrophes naturelles, des pannes de système ou des cyberattaques.

 

Conclusion

 

Nous avons passé en revue le processus de planification et d'exécution pour une migration de data center réussie. Nous avons également mis en évidence des outils de migration de data center, une liste de vérification globale, ainsi que les risques et défis courants auxquels il faut s'attendre pendant et après la migration.

 

Une migration de data center peut complètement transformer l'environnement d'exploitation global de votre entreprise et générer des avantages significatifs et durables, tels qu'un retour sur investissement intéressant. Il s'agit d'un projet stratégique à forte visibilité qui a un impact sur vos activités, la disponibilité des performances et les contrats de niveau de service.

 

Une méthodologie spécifique de migration de data center permet d'assurer une certaine stabilité opérationnelle. Elle permet de trouver le juste équilibre entre le processus autoritaire et la rigueur nécessaire pour effectuer le transfert dans le respect du budget et des délais. Par conséquent, elle protège et guide votre entreprise.

 

N'oubliez pas que l'ensemble du processus est un travail d'équipe qui se poursuit bien après la migration avec les tests et la gestion. Il est essentiel de travailler ensemble et de s'assurer que tout le monde est sur la même longueur d'onde en ce qui concerne les résultats à obtenir.

 

Également recommandé pour vous :

 

Stratégie de protection des données en quatre étapes

Une approche pas à pas afin de garantir la protection efficace de toutes vos charges de travail.

Modernisation de la protection des données

ESG et Veritas expliquent comment la bonne solution de protection des données aujourd'hui peut vous préparer aux exigences de l'activité de demain

Exploitez le potentiel des données d'entreprise

Une étude réalisée auprès de 1 500 décideurs informatiques montre que les défis liés à la gestion des données coûtent 2 millions de dollars par an aux entreprises.

Nous contacter

Besoin d'un plan de protection des données de niveau entreprise pour votre organisation ? Nous pouvons vous aider.