Sauvegarde et restauration des données : le guide essentiel pour les entreprises

Vous recherchez une aide plus personnalisée, ou vous êtes prêt à commencer ? Contactez-nous, ou visitez notre suite de produits et de services de sauvegarde et de protection pour les entreprises pour en savoir plus.
 
 

Sauvegarde et restauration des données : le guide essentiel pour les entreprises

 

Les entreprises et les organisations réalisent rapidement trois choses au cours de leurs opérations quotidiennes : tout système informatique peut tomber en panne ; n'importe qui peut faire des erreurs ; et les incidents semblent survenir lorsque vous vous y attendez le moins ou que vous y êtes le moins préparé. Par conséquent, la sauvegarde et la restauration des données sont des éléments essentiels à la réussite d'une entreprise.

 

Il est important pour les entreprises de planifier à l'avance et de mettre en place des systèmes de sauvegarde des données au cas où le pire se produirait, bien avant qu'il ne se produise. Les systèmes de sauvegarde de données qui fonctionnent bien utilisent un serveur hors site ou des lecteurs séparés pour stocker vos quantités massives d'informations. Sans la mise en place de ces systèmes, la restauration des données devient difficile, entraînant une perte d'informations lorsque le pire se produit.

 

Qu'est-ce que la sauvegarde et la restauration des données ?

 

La sauvegarde et la restauration des données est le processus de sauvegarde de vos données en cas de perte et de mise en place de systèmes sécurisés qui vous permettent de restaurer vos données en conséquence. La sauvegarde des données nécessite la copie et l'archivage des données informatiques pour les rendre accessibles en cas de corruption ou de suppression de données. Vous ne pouvez restaurer des données d'une date antérieure que si vous les avez sauvegardées.

 

La sauvegarde des données est une forme de reprise après incident, ce qui en fait un élément essentiel de tout plan sensé de reprise après incident.

 

La sauvegarde des données ne peut pas toujours restaurer toutes les données et tous les paramètres de votre système. Par exemple, les clusters d'ordinateurs, les serveurs de base de données ou les serveurs Active Directory peuvent nécessiter des types supplémentaires de reprise après incident car une sauvegarde et une restauration peuvent ne pas reconstituer entièrement les données.

 

Aujourd'hui, vous pouvez sauvegarder une quantité importante de données en utilisant le stockage cloud ; par conséquent, l'archivage de vos données sur le disque dur ou le stockage externe d'un système local n'est pas nécessaire. De plus, vous pouvez configurer vos appareils mobiles à l'aide des technologies cloud pour permettre la récupération automatique des données.

 

Serveurs hors site ou lecteurs indépendants

 

Les serveurs hors site sont adaptés à la récupération de données car ils fournissent des quantités massives de stockage de données à des prix nominaux, en particulier lorsque vous comparez ces dépenses aux tracas qu'elles économisent en cas de catastrophe informatique. Il est important à long terme d'avoir un endroit sûr et sécurisé pour stocker des informations hors de votre serveur d'entreprise principal.

 

La récupération des données se fait généralement sans peine. De plus, dans les rares cas où les serveurs hors site tombent en panne, ils sauvegardent en plus les données sur leurs propres disques. Cela fait de l'utilisation d'un serveur hors site pour votre sauvegarde et votre restauration une méthode efficace pour protéger vos informations.

 

Une autre méthode efficace de sauvegarde des données de votre entreprise consiste à investir dans des lecteurs indépendants. Aujourd'hui, les disques en téraoctets sont relativement peu coûteux si vous les achetez dans des magasins de rabais ou des magasins à haut volume. Étant donné que ces disques sont essentiellement prêts à l'emploi, le stockage et la restauration des données deviennent faciles. De plus, plusieurs volumes de stockage sont disponibles sur le marché.

 

Selon les types de données dont vous avez besoin pour faire fonctionner votre entreprise, vous pouvez choisir de sauvegarder vos données de façon quotidienne, hebdomadaire ou même mensuelle, bien que la plupart des entreprises choisissent l'une des deux premières options. Cependant, pour les données financières, une sauvegarde quotidienne est quasiment inévitable. Les lecteurs externes deviennent inestimables dans le processus de protection des données de votre entreprise.

 

Comme vous pouvez le voir, le stockage sur lecteur externe et les options de stockage hors site sont des nécessités potentielles. La solution qui vous convient le mieux dépend entièrement de votre type d'entreprise. Étant donné que la sauvegarde et la restauration de données fonctionnent essentiellement de la même manière, la véritable réflexion que vous devez effectuer est de savoir si vous avez besoin d'une solution à court terme ou à long terme et si l'option à court terme coûte plus cher que celle à long terme.

 

Le stockage hors site offre plus de stockage mais à un coût récurrent (paiements) tandis que le stockage sur lecteur externe est souvent facturé une seule fois (coût d'achat), sauf si le lecteur tombe en panne.

 

Sauvegarde et restauration dans le cloud

 

La sauvegarde dans le cloud, ou sauvegarde en ligne, fait référence à une stratégie de sauvegarde des données qui implique l'envoi d'une copie de vos données primaires sur un réseau public ou propriétaire à un serveur hors site. Le serveur est généralement hébergé par un fournisseur de services tiers (FSC) qui vous facture des frais en fonction de la bande passante, de la capacité ou du nombre d'utilisateurs.

 

La mise en œuvre de la sauvegarde des données dans le cloud peut vous aider à renforcer la stratégie de protection des données de votre organisation sans ajouter de charge de travail supplémentaire à votre personnel informatique.

 

Le processus de sauvegarde dans le cloud copie les données, puis les stocke sur différents supports ou sur un système de stockage séparé qui permet un accès facile en cas de situation de restauration. Il existe plusieurs options, notamment :

  • La sauvegarde de vos données directement dans le cloud public. Cela implique d'enregistrer les données directement auprès d'un fournisseur d'infrastructure cloud.

  • La sauvegarde de vos données auprès d'un fournisseur de services. Dans ce cas, vous enregistrez des données auprès d'un FSC offrant des services de sauvegarde dans son datacenter géré.

  • L'option de sauvegarde cloud à cloud concerne les données qui vivent dans le cloud dans les applications SaaS (logiciel en tant que service). Cette méthode copie vos données dans un autre cloud.

     

Lorsque vous commencez à utiliser les services de sauvegarde dans le cloud, la sauvegarde initiale peut prendre des jours pour terminer le téléchargement sur le réseau en raison du volume de données. Ainsi, on utilise une technique appelée amorçage du cloud, qui permet à un fournisseur de sauvegarde dans le cloud de vous envoyer un périphérique de stockage, tel qu'une cartouche de bande ou un lecteur de disque, sur lequel sauvegarder vos données localement avant de renvoyer le périphérique au FSC. Une fois l'amorçage initial terminé, le fournisseur sauvegarde uniquement vos données sur le réseau.

 

Les systèmes de sauvegarde de données en ligne sont souvent construits autour d'applications logicielles clientes qui s'exécutent selon un calendrier déterminé par le niveau de service acheté. Si, par exemple, vous avez signé un contrat avec un FSC pour effectuer des sauvegardes quotidiennes, l'application recueillera, compressera, chiffrera et transférera vos données vers le serveur du FSC toutes les 24 heures. Pour réduire le temps nécessaire pour terminer les transferts ainsi que la bande passante utilisée, le FSC peut uniquement vous fournir des sauvegardes incrémentielles après votre première sauvegarde complète.

 

Les services cloud incluent principalement le matériel et les logiciels dont vous aurez besoin pour protéger vos données. De nombreux abonnements cloud s'étendent sur une base annuelle ou mensuelle. De plus, les services de sauvegarde dans le cloud sont désormais couramment utilisés par les PME (petites et moyennes entreprises) ainsi que par les grandes entreprises. Pour les grandes entreprises et organisations, les services de sauvegarde de données dans le cloud sont utilisés comme option supplémentaire.

 

En savoir plus sur la sauvegarde cloud.

 

Sauvegarde ou restauration

 

En résumé, la principale différence entre la sauvegarde et la restauration est que la première est une copie des données d'origine qui peut être utilisée en cas de défaillance de la base de données, tandis que la restauration fait référence au processus de restauration de votre base de données dans son état correct (d'origine) lorsqu'une défaillance a lieu.

 

Comme indiqué précédemment, la sauvegarde fait référence à une copie représentative des données et comprend les éléments essentiels d'une base de données tels que les fichiers de données et les fichiers de contrôle. Étant donné que les défaillances inattendues de la base de données sont inévitables, une sauvegarde de la base de données entière est requise. Il existe deux types de sauvegarde principaux :

  1. Sauvegarde physique : il s'agit d'une copie des fichiers de base de données physique tels que les données, les fichiers de contrôle, les fichiers journaux et les journaux redo archivés. C'est une copie des fichiers qui stockent les informations de la base de données dans un autre emplacement et qui constitue la base du mécanisme de restauration de la base de données.

  2. Sauvegarde logique : elle contient les données logiques extraites d'une base de données et se compose de tables, de procédures, de vues, de fonctions, etc. Cependant, conserver une sauvegarde logique seule n'est pas recommandé ni utile car elle ne fournit que des informations structurelles.

     

La restauration, en revanche, vous aide à restaurer votre base de données dans son état correct en cas de défaillance. Elle améliore la fiabilité de votre base de données car elle lui permet de retrouver un état cohérent après une défaillance soudaine.

 

Il est tout à fait possible de restaurer votre base de données à l'aide de la restauration basée sur les journaux. Un journal est une séquence d'enregistrement contenant des enregistrements de transaction. Le journal de toutes vos transactions lorsqu'il est stocké dans un stockage stable vous aide à restaurer votre base de données après une défaillance. Il contient des informations sur les transactions à exécuter, les états des transactions et les valeurs modifiées. Ces informations sont toutes stockées dans leur ordre d'exécution.

 

Types de sauvegarde de données

 

Bien que l'idée de la sauvegarde de données puisse être simple, la mise en œuvre d'une stratégie efficace et efficiente peut être difficile. Les applications logicielles de sauvegarde sont développées pour réduire la complexité associée aux opérations de sauvegarde et de restauration.

 

N'oubliez pas que la sauvegarde n'est pas l'objectif. Il s'agit simplement d'un moyen d'atteindre votre objectif, qui est de protéger vos données. Les types de sauvegarde les plus couramment utilisés sont les suivants :

  1. Sauvegarde complète : il s'agit d'une opération de sauvegarde de base et complète qui effectue une copie de toutes vos données sur un autre ensemble de supports tel qu'un disque, une bande ou un CD. Par conséquent, une copie complète de toutes vos données est disponible dans un seul ensemble de supports. Cela prend plus de temps à exécuter et nécessite beaucoup d'espace de stockage ; ce type de sauvegarde est donc généralement utilisé en combinaison avec une sauvegarde différentielle ou incrémentielle.

  2. Sauvegarde incrémentielle : cette opération entraîne la copie des seules données modifiées depuis votre dernière opération de sauvegarde. Une application de sauvegarde enregistrera et conservera l'heure et la date auxquelles toutes les opérations de sauvegarde auront lieu. Cette opération est plus rapide et nécessite moins de supports de stockage.

  3. Sauvegarde différentielle : similaire à un type incrémentiel, cette sauvegarde copie toutes les données modifiées par rapport à une sauvegarde précédente, mais chaque fois qu'elle s'exécute, elle continue de copier toutes les données modifiées depuis la sauvegarde complète précédente.

     

Importance de la sauvegarde et de la restauration des données

 

Le but d'une sauvegarde est de créer des copies de données que vous pouvez restaurer lorsque vos données primaires font l'objet d'une défaillance. Les défaillances de données primaires peuvent résulter de plusieurs problèmes, notamment d'une défaillance logicielle ou matérielle, d'un événement d'origine humaine, d'une corruption des données, d'attaques malveillantes et de la suppression accidentelle de données. Par conséquent, les copies de sauvegarde vous permettent de restaurer vos données à partir d'un point antérieur dans le temps pour aider votre entreprise à se remettre rapidement d'un événement imprévu.

 

Le stockage d'une copie de vos données sur un support distinct est nécessaire pour éviter la corruption ou la perte. Le support supplémentaire peut être aussi simple qu'une clé USB ou un lecteur externe, ou plus conséquent, comme un lecteur de bande, un support de stockage sur disque ou un conteneur de stockage en cloud. Vous pouvez soit placer le support alternatif au même emplacement que vos données principales, soit le stocker à distance. Si vous êtes situé dans une zone avec une forte possibilité d'événements liés à la météo, l'utilisation d'un emplacement distant est justifiée.

 

Pour de meilleurs résultats, effectuez vos copies de sauvegarde de manière régulière et cohérente afin de minimiser la quantité de données perdues entre les sauvegardes. Cela signifie que plus il s'écoule de temps entre vos copies de sauvegarde, plus vous risquez de perdre des données lors de la restauration après une défaillance. Alors n'attendez pas des mois pour effectuer vos copies de sauvegarde. En outre, la conservation de plusieurs copies de vos données vous offre la flexibilité et l'assurance de restaurer vos systèmes à un moment où ils n'étaient pas affectés par des attaques malveillantes ou une corruption de données.

 

Qu'est-ce que la sauvegarde pour reprise après incident ?

 

En informatique, la reprise après incident (DR) fait partie de la planification de la sécurité et est développée conjointement avec un plan de continuité des affaires. Il fait référence aux politiques et procédures qui se concentrent sur la protection d'une organisation ou d'une entreprise contre tout effet significatif en cas d'événement négatif, qui peut inclure des défaillances de périphérique ou de bâtiment, des cyberattaques ou des catastrophes naturelles. 

 

La reprise après incident est essentielle dans la conception de stratégies qui peuvent aider votre entreprise à récupérer rapidement son matériel, ses applications et ses données pour assurer la continuité des affaires. Elle est parfois considérée comme un sous-ensemble de la continuité des affaires. La conception d'un plan de reprise après incident approprié nécessite la préparation d'une analyse approfondie de l'impact commercial et de l'évaluation des risques. Ces étapes aident à identifier les services informatiques spécifiques qui peuvent prendre en charge les activités commerciales cruciales de votre organisation. Elles aident également à définir les objectifs de temps de récupération et les objectifs de point de récupération.

 

Les mesures de reprise après incident peuvent être classées en trois catégories comme suit :

  • Mesures préventives : visent à empêcher la survenue d'un événement.

  • Mesures correctives : sont mises en place pour corriger un système en cas de sinistre ou d'événement négatif.

  • Mesures de détection : elles se concentrent sur la découverte et la détection d'événements négatifs.

     

Tout plan raisonnable de reprise après incident vous aide à assurer la continuité des affaires, même dans les pires scénarios. Il est également prudent de mettre en place des contrôles et des exercices réguliers pour vous assurer d'avoir des mesures de reprise après incident efficaces qui sont suivies par tous vos services individuels ainsi que toute l'organisation dans son ensemble.

 

L'importance de la reprise après incident (DR)

 

La reprise après incident permet à votre organisation de maintenir ou de reprendre rapidement les fonctions critiques après la survenance d'un sinistre. Les entreprises d'aujourd'hui sont devenues plus dépendantes et habituées à la haute disponibilité, tandis que la tolérance pour les temps d'arrêt a considérablement diminué. Par conséquent, un sinistre peut avoir des effets dévastateurs sur votre entreprise, en particulier sur les marchés hautement concurrentiels d'aujourd'hui. Comme il est hautement probable que les entreprises échouent après avoir subi une perte de données importante, la reprise après incident est devenue un élément essentiel des opérations.

 

L'objectif de temps de récupération (RTO) et l'objectif de point de récupération (RPO) sont deux mesures utilisées en DR et en temps d'arrêt.

  • RTO : fait référence au temps maximum après un sinistre pour que votre organisation récupère ses fichiers à partir du stockage de sauvegarde et revienne aux opérations normales. En d'autres termes, le RTO est le temps d'arrêt maximal que votre organisation peut gérer. Si le RTO de votre organisation est de deux heures, elle ne peut pas se permettre de rester à l'arrêt plus longtemps.

  • RPO : fait référence à l'âge maximal des fichiers que votre organisation doit récupérer à partir de son stockage de sauvegarde pour reprendre ses opérations normales après une catastrophe. Le RPO déterminera votre fréquence de sauvegarde minimale. Par exemple, si le RPO de votre organisation est de cinq heures, votre système doit sauvegarder les données au moins toutes les cinq heures.

     

Par conséquent, le RTO et le RPO sont essentiels pour vous aider à choisir les procédures, stratégies et technologies de reprise après incident optimales pour votre organisation. Pour respecter des fenêtres de RTO plus étroites, vous devrez ranger vos données secondaires de manière à les rendre facilement accessibles en cas de besoin. 

 

La récupération sur place est une méthode efficace de restauration rapide des données. Cela implique l'utilisation d'une technologie qui peut vous permettre de déplacer vos fichiers de données de sauvegarde vers un état actif sur votre appareil de sauvegarde, ce qui élimine la nécessité de déplacer les données sur un réseau. Cela protège contre les défaillances du serveur et du système de stockage.

 

Pour vous préparer à un sinistre, vous devez adopter une approche globale qui englobe les logiciels, le matériel, l'alimentation, l'équipement réseau, la connectivité et les tests pour vous assurer que la DR peut être atteinte dans les limites de vos objectifs RTO et RPO. Bien que la mise en œuvre d'un plan de reprise après incident complet ne soit pas une mince tâche, ses avantages potentiels sont importants.

 

Pourquoi avez-vous besoin d'un plan de sauvegarde des données et de reprise après incident ?

 

Sans une sauvegarde de données et un plan de DR solides, votre entreprise risque de subir une perte de données permanente, des dépenses inutiles et des temps d'arrêt massifs. Voici cinq raisons convaincantes pour une sauvegarde de données et un plan de DR :

  1. Toute donnée est une cible : que vous soyez avocat, dentiste, gérant d'une animalerie ou d'une société du Fortune 500, vos données restent toujours vulnérables aux menaces. Les accidents, les virus, les logiciels malveillants et les pirates ne font pas les difficiles. Ils attaqueront votre entreprise pour un certain nombre de raisons, telles que le règlement de comptes, l'acquisition de données sensibles ou tout simplement parce qu'ils le peuvent.

  2. Il est facile de perdre des données : de nombreuses pertes de données se produisent à la suite de dysfonctionnements matériels ou d'erreurs humaines, par opposition à des catastrophes naturelles. Cela signifie que vos données sont très faciles à perdre.

  3. Certaines données sont inestimables : certaines de vos données d'entreprise ne peuvent pas être restaurées une fois qu'elles sont perdues. 

  4. Les temps d'arrêt ne sont pas amusants : la perte de données entraîne des temps d'arrêt, car sans ces données, il devient extrêmement difficile pour vos employés de travailler. Il est difficile de gérer les clients sans le statut de leur compte et leurs coordonnées ou de travailler sans aucune de vos applications d'entreprise critiques. Sans une bonne solution de récupération en place, vos efforts de restauration deviennent automatiquement des efforts de reconstruction.

  5. Votre réputation est essentielle : les temps d'arrêt et la perte de vos données affecteront à coup sûr la façon dont les autres parties prenantes perçoivent votre entreprise ainsi que leur relation avec vous. Une réputation ternie peut considérablement entraver votre entreprise, en particulier lorsque les parties prenantes ne peuvent pas vous faire confiance avec leurs données.

 

Logiciel de sauvegarde et restauration

 

Le système de gestion de base de données (SGBD) fait référence à un package logiciel qui vous aide à gérer les bases de données facilement et efficacement, ce qui vous permet d'organiser correctement vos données. Le SGBD présente de nombreux avantages, par exemple, il vous permet de stocker, de manipuler et de récupérer des données à partir de bases de données. Il vous permet également d'effectuer des transactions et protège vos données. Vous pouvez également avoir besoin d'un bon logiciel de sauvegarde et de récupération tel que Veritas NetBackup.

 

Conclusion

 

La reprise après incident et la sauvegarde et la restauration ne s'excluent pas mutuellement. En fait, les meilleures pratiques incluent les deux approches. Vous devez mettre en place un plan de sauvegarde et de restauration des données régulier et cohérent pour protéger votre entreprise et ses données contre les pertes imprévues. N'oubliez pas que la sauvegarde des données est une forme de plan de reprise après incident alors que ce dernier fait partie d'un plan de sécurité global. La préparation aux pires scénarios vous permet de garantir la continuité des affaires et des délais de restauration rapides pour vos données d'entreprise critiques.

 

Les clients de Veritas comprennent 98 % des entreprises du Fortune 100, et NetBackup™ est le premier choix pour les entreprises qui souhaitent sauvegarder un volume important de données.

 

Vous êtes une petite ou moyenne entreprise à la recherche d'une sauvegarde dans des environnements virtuels, physiques et multicloud ? Essayez la solution de référence Backup Exec.

 

Pour une protection évolutive des applications SaaS, essayez Veritas SaaS Backup.

 

 

Également recommandé pour vous :

 

Stratégie de protection des données en quatre étapes

Une approche pas à pas afin de garantir la protection efficace de toutes vos charges de travail.

Modernisation de la protection des données

ESG et Veritas expliquent comment la bonne solution de protection des données aujourd'hui peut vous préparer aux exigences de l'activité de demain

Exploitez le potentiel des données d'entreprise

Une étude réalisée auprès de 1 500 décideurs informatiques montre que les défis liés à la gestion des données coûtent 2 millions de dollars par an aux entreprises.

Nous contacter

Besoin d'un plan de sauvegarde et de restauration de données de niveau entreprise pour votre organisation ? Nous pouvons vous aider.